Retour à l'accueil

Les JEP 2013

 

Malgré la pluie, chauves-souris et randonneurs locaux mettent leurs bleus de chauffe pour les Journées Européennes du Patrimoine 2013

   
     

 

Toujours à la recherche de nouveautés, après une première exposition statique à l’entrée de la centrale de montage et plusieurs "randonnées découverte" du site aéronautique, Aviatroglo a lancé, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2013, un parcours de visite animé, pour découvrir les installations situées sur la rive gauche de l’Yonne.

Après le "menus" travaux de nettoyage du site, c’est sous une pluie fine automnale, que les chauves-souris d’Aviatroglo, ont investi les lieux ce samedi matin. Le moral des troupes s’adapta à la météo, et des interrogations récurrentes hantèrent tous les esprits : Y aura-t-il des visiteurs courageux ? Pourra-t-on maintenir les animations "surprises", conçues avec enthousiasme ?

Le premier groupe, une dizaine de randonneurs, s’extirpèrent de la grisaille, trempés mais enthousiastes à l’idée de découvrir les lieux, et regonflant par la même occasion le moral général. Ces passionnés repartiront enchantés de leur visite.

L’après-midi, la pluie ayant cessée, les chauves-souris déployèrent leurs ailes et passèrent à la vitesse supérieure ; au programme : une estafette à moto, cherchant la route des carrières, alla à la rencontre des randonneurs ; Manuel un ouvrier espagnol affecté au chantier du Centre V, posa sa pioche pour présenter quelques plans d’ouvrages ; ou encore un accueil "réglementaire" des visiteurs dans la centrale de montage par un adjudant-chef aviateur très occupé et "suspicieux" à la vue de cette invasion de civils sur son chantier, pourtant classé "Secret Défense".

L’estafette à moto en reconnaissance d’itinéraire, pour l’acheminement d’un convoi d’armement aux carrières de Bailly. Sa carte remise par l’état major étant trop imprécise, il demande sa route aux randonneurs.

 

 

Le travailleur espagnol, Manuel, pose sa pioche pour expliquer les travaux du site

 

 

L’adjudant de l’armée de l’Air explique la construction du LéO45 et son contexte historique
   

Les effets d’annonce estompés, c’est au Président que revint le soin de la présentation générale du site, suivie de celle de la dernière réalisation de l’ingénieur du site : une maquette de la centrale au 1/72éme. Cet ouvrage, de grande qualité, servit de fil conducteur pour resituer le site industriel aéronautique V dans son contexte militaro-historique, mettant essentiellement l’accent sur l’importance stratégique du site de Cravant, lieu d’assemblage du très moderne bombardier LéO 45, dont la France avait ton besoin !!

 

L’ingénieur géomètre du chantier explique aux randonneurs la construction de l’édifice et ses caractéristiques.
     

 

Et la visite continua toute la journée, à travers la découverte des témoignages poignants d’une époque mouvementée : la réparation des Focke-Wulfs allemands dans les carrières de Palotte et leur assemblage dans le hangar bétonné, les tests d’appareils sur la piste d’envol, la découverte d’un véritable lieu de vie, avec la cantine du site, etc ...

 

C’est harassées, mais comblées que les chauves-souris bouclèrent enfin leur journée. L’audience enregistrée et l’intérêt manifesté par les visiteurs furent à la hauteur des efforts consentis. Satisfaction supplémentaire : la visite des membres de l’association "Ailes anciennes" qui accueillent chaleureusement tous les ans les chauves-souris d’Aviatroglo lors du Carrefour de l’air au Bourget. Ces derniers se mêlèrent discrètement aux randonneurs. Plusieurs membres de la section des Anciens Enfants de Troupe de l’Yonne furent également au rendez-vous.

Et la visite continua toute la journée, à travers la découverte des témoignages poignats d’une époque mouvementée : la réparation des Focke-Wulfs allemands dans les carrières de Palotte et leur assemblage dans le hangar bétonné, les test d’appareils sur la piste d’envol, la découverte d’un véritable lieu de vie, avec la cantine du site, etc ...

C’est donc un satisfecit général !! Alors Monsieur le Président, quels nouveaux projets d’envergure pour l’an prochain ?

 

L’article de l’Yonne Républicaine ICI

 

 

 

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0