Retour à l'accueil
Accueil du site > Nos manifestations > Expositions > MEMOIRE D’OBJETS, HISTOIRE D’HOMMES

MEMOIRE D’OBJETS, HISTOIRE D’HOMMES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mai 2015… Six ans après la grande exposition de Bailly : « Les avions sortent de terre », Aviatroglo s’est lancé dans une nouvelle aventure, sur le thème du site aéronautique de Cravant. Cette année, l’association a présenté au public une vaste fresque historique, en s’appuyant sur les dernières réalisations de ses membres, fruits de nombreuses heures de recherches et travaux, mais aussi et surtout, en remettant à l’honneur les femmes et les hommes qui ont participé à cette histoire.

Dans cet esprit, un hommage particulier a été rendu au 1st Lt Philip Eschbach, pilote de l’aviation américaine, venu récupérer un bombardier B26 à Cravant, en janvier 1945 et qui, à l’occasion de cette mission, a séjourné à Vincelottes, chez M. et Mme Vaillant, les propriétaires de l’Auberge des Tilleuls.

Philip Eschbach n’a malheureusement pas pu répondre favorablement à l’invitation d’Aviatroglo pour ce 70ème anniversaire de la fin de la guerre en Europe.

Afin que le lien soit toujours vivant, l’association a lancé un concours de dessin avec les écoles alentours et lui a envoyé, en souvenir de cette épopée, les réalisations les plus expressives.

L’exposition a été inaugurée le jour même des commémorations du 8 mai 1945 et a été marquée tout au long de la semaine, par plusieurs animations et temps forts… Démonstration en vol d’une réplique de Fw190, organisation d’un Café-mémoire, avec la participation de témoins et de familles d’anciens, venues découvrir cette histoire, visites commentées pour les écoles et groupes d’amis… Et pour finir, clôture de l’exposition, avec une soirée Jazz ambiance « années 40 » !

 

 

 Le lieu d’exposition : le Cellia à Vincelottes

Le lieu de cette exposition est un édifice remarquable et exceptionnel. Il se trouve au nord du village, le long de la rivière. C’est l’ancien cellier cistercien de l’Abbaye de Reigny. Au Moyen-Age, il servait à stocker les tonneaux de vin provenant des villages vignerons voisins, tels qu’Irancy, Saint-Bris-le-Vineux... Ces tonneaux étaient ensuite transportés par radeaux jusqu’à Paris, pour "désaltérer" les habitants de la capitale. Dans les années 1970, le lieu fut transformé en « dancing » puis en discothèque. Celle-ci ferma ses portes en 2000, pour laisser place à un pub et à une salle de réception. Pendant la durée de l’exposition, le pub réaffecté en « Popote des Ailes », reprenait du service dans une ambiance rétro des années 40.

 

Pourquoi ce lieu ?

Le choix de ce lieu n’est pas le fruit du hasard… Ce domaine, chargé d’histoire, se situe à proximité de l’auberge des Tilleuls. Ces deux sites, appartenant au même propriétaire, permettaient de mettre en avant la belle rencontre entre Philip Eschbach et ses hôtes français, les familles Vaillant en 1945 et Bacquès plus récemment.

Le point d’orgue de cette amitié franco-américaine fut, en mai 2013, la terrasse du restaurant Les Tilleuls où Alain Renaudin, l’actuel propriétaire, a pu accueillir Philip Eschbach qui, avec une grande émotion, a salué chaleureusement les enfants de Pierre et Hélène Vaillant, dont la fille aînée était bébé en 1945.

   
 
La terrasse du restaurant Les Tilleuls en mai 2013
Philip Eschbach accompagné de son fils Nick, entouré par Alain Renaudin, les enfants Vaillant, et Dominique Simon d’Aviatroglo.
 
 

 

 
 

 Les cérémonies du 8 mai

L’ouverture de l’exposition coïncidant avec la commémoration du 8 mai 1945, Aviatroglo avait fait appel à deux associations amies, afin de rehausser cette journée et animer les deux cérémonies se déroulant sur les communes de Vincelles et Vincelottes. Ainsi, le groupe d’histoire vivante « les Rosalies de Bourgogne" et les musiciens de "La Lyre d’Antan" ont rendu les honneurs, comme le veut l’usage.
Le Vincelottois relatait l’événement en ces termes… « Le défilé, parti de la mairie jusqu’au monument aux morts avait fière allure, accompagné par le porte-drapeau, les soldats et les musiciens en uniformes d’époque. La cadence du défilé rythmé par le bruit des brodequins cloutés, n’était pas sans rappeler de tristes souvenirs aux plus anciens… »

Arrivé sur les lieux de la cérémonie, Lou, une jeune habitante, a lu un discours, au milieu d’une foule attentive et émue. Monsieur Boubouleix, Maire de Vincelottes, a ensuite déposé une gerbe au pied du monument aux morts et a demandé une minute de silence, pour permettre à l’assistance de se recueillir. 

A l’issue de la cérémonie, tous les participants furent invités à se rendre au vin d’honneur, qui se tenait au Cellia.

 

 

 

 

 Le vernissage et l’ouverture de l’exposition

Michel Boubouleix, maire de Vincelottes et l’association Aviatroglo accueillaient leurs hôtes au Cellia, où le maître des lieux, Alain Renaudin, avait préparé verrines et mises en bouche.

Auparavant, une distribution de « tickets de rationnement » avait été assurée par Aviatroglo, afin que chaque convive puisse profiter de cet accompagnement maison.

 

Didier Lauret, président d’Aviatroglo, rappela le rôle de l’association qui, depuis 10 ans, s’efforçait de préserver la mémoire du site industriel aéronautique de Cravant. Il expliqua aussi les raisons pour lesquelles l’exposition se déroulait en ces lieux. Après avoir remercié les municipalités de Vincelottes et Cravant pour leur aide, les associations amies pour leur participation et Alain Renaudin pour son chaleureux accueil, Didier Lauret évoqua le soutien fort apprécié du Conseil Général de l’Yonne et du Souvenir Français, dans l’action menée par Aviatroglo. Enfin, il félicita Dominique Simon, maître d’œuvre de l’exposition, pour son implication dans cette superbe réalisation.

La salle de réception, située en mezzanine, permettait aux invités d’avoir une vue globale de l’exposition. Ceux-ci pouvaient admirer, à travers de grandes baies vitrées, la rétrospective historique de l’usine d’aviation de 1939 à 1945.

 

 
 

A lire Aussi:

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0