Retour à l'accueil
Accueil du site > L’association > Nos travaux > Réalisation maquette de cellule FW190 Partie 2

Réalisation maquette de cellule FW190 Partie 2

 

Maquette Echelle 1 du FW190  : 2ème partie 

Après l’exposition de Juin 2009, la maquette fut démontée en deux parties. Nous avons déposé les différents accessoires et stocké le tout en attendant le moment opportun de la faire évoluer.

L’association Aviatroglo, après avoir recueilli assez d’éléments nouveaux sur l’usine aéronautique de Palotte, envisage un projet d’une nouvelle exposition au printemps de l’année 2015.

Pendant ces cinq années passées, j’ai continué ma recherche de pièces et j’ai réussit a en acquérir de nouvelles. Ces pièces seront intégrées aux différents éléments de srtuctures, et permettrons au public de mieux comprendre le fonctionnement des systèmes de cet avion.

 
Pièces du train AR FW190   Pièces complémentaires du FW190
 
 

Une évolution programmée

Le projet est de faire évoluer la maquette du Focke-Wulf 190A en construisant la partie arrière de l’avion, le but étant de pouvoir poser l’appareil sur sa roulette de queue. Cette continuité dans ce projet permettra l’installation de nouveaux accessoires et équipements.

 
Profil du FW190 A
  Empennage FW190
 

 

 Planches de bord : fialisation

Dans un premier temps j’ai complété les planches de bord existantes par l’ajout d’instruments : la montre chrono, l’horizon artificiel, le répétiteur de compas, les indicateurs de contenu des boites à munitions, et l’orifice de tir du pistolet de signalisation. Les plaques signalétiques de fonctions d’accessoires ont été installées, ainsi que la prise électrique qui relie la planche de bord supérieur avec la principale.

Planche de bord supérieure
 Planche de bord principale
Planche de bord inférieure
 

 

 Visière de protection

La visière de protection qui coiffe la planche de bord supérieur, sert à protéger le pilote des reflets de la lumière sur les accessoires et a pour but également de le protéger en cas de choc frontal, comme par exemple lors d’un atterrissage mal maitrisé.
Poste de pilotage avion d’origine (musée)
 

Pour sa construction, je m’appuie sur des photos prisent lors d’une visite de musée, d’un schéma d’époque et d’une partie métallique de visière trouvée sur le site. Je débute par la confection d’un gabarit en carton que j’ajuste sur les parties existantes. Un relevé dimensionnel et angulaire est réalisé afin d’avoir une définition précise de la géométrie.

Réalisation du gabarit : découpe, pliage, et relevé dimensionnel et angulaire
 
 
Réalisation de la visière en tôle
Je pose ce gabarit sur une tôle d’acier de 0,8 mm, puis trace les contours. Le découpage de la tôle est effectué à l’aide d’une scie sauteuse. L’opération suivant consiste au pliage et à la mise en forme de la visière. Au moyen d’un marteau en caoutchouc le formage est donc mis en oeuvre sur une plaque en métal tout en respectant les angles. La forme ainsi réalisée est vérifiée à l’aide d’une fausse équerre.

Découpe

 Pliage

Ajustage

 
 

Pour rigidifier l’ensemble et maintenir le bourrelet de protection, je confectionne et ajuste une pièce métallique en forme de U. Une fois riveté, je perce et contreperce les pièces a assembler, ainsi que les éléments permettant la couture du cuir. Après la mise en peinture des pièces métalliques, je fixe provisoirement les accessoires.

Ajustage

Rivetage et Peinture

Couture Ensemble fini

 

La protection faciale se compose d’un tube en caoutchouc collé, revêtu d’un morceau de cuir cousu. Cette opération délicate précède la pose définitive des deux éclairages supérieurs, de la prise électrique, et du joint du collimateur, ainsi que des colliers de maintien des câbles électrique.

 

Pose des accessoires

 
 
 

L’empennage vertical

 

 Ensemble train arrière

Après avoir démonté, nettoyé, restauré et complété le train arrière de provenance d’un crash, j’entreprends la fabrication de la poutre de queue verticale du mécanisme. Cette pièce de structure, permet la fixation inférieure et supérieure du train arrière, la liaison avec la poutre horizontale arrière de la cellule et la liaison avec la gouverne de direction par l’intermédiaire d’une commande par câbles. Je construis cette poutre verticale en aluminium en utilisant une épave, des photos et des croquis.

 Pièces de crash Le mécanisme du train AR restauré
 

Je réalise un gabarit en carton qui me permet de faire le tracé sur la tôle d’aluminium pour qu’elle soit découpée, pliée et percée. Ensuite, je confectionne les pièces de maintien du train en acier et les deux glissières en contre plaqué. A chaque fois cela nécessite prise de cotes, traçage des gabarits, et puis, mise en forme par pliage. La réalisation des pièces est faite avec différents matériaux, aluminium, acier et bois. Des opérations de pointage, perçage, brasage, collage, rivetage, sont nécessaires pour l’assemblage, ainsi que des opérations de ponçage et ajustage pour la finition du sous-ensemble.

 

Tous éléments ayant été réalisés, un montage à blanc est effectué pour faire l’ajustage final. Une fois ces opérations terminées, deux couches de peinture sont appliquées sur les éléments, le train arrière ayant servi de modèle pour la teinte. L’étape suivante consiste à fixer tous ces éléments sur la poutre par rivetage et par vissage.

Le moment est venu de monter l’ensemble du train et d’apporter les ajustements nécessaires.

 
   
 
 

 Jonction cellule/empennage

Pour réaliser cet assemblage, je me suis servi de la même matière que la poutre verticale. De ce fait, tout l’empennage sera fait en aluminium comme l’original. La technique est toujours identique, documents, prise de côtes, gabarits et façonnage

 

Fixation inférieure Rivetage Fixation supérieure

 

Fixation intermédiaire assemblage poutre verticale
pose régulateur plan fixe

 

Pose roulette de queue
Vue d’ensemble
Vue côté droit

 

détail régulateur et cde
Vue intérieur
Vue de dessus

 L’antenne FUG 16Z

Sur le FW 190A, le support d’antenne est fabriqué en contre plaqué, recouvert de tissu d’entoilage peint. Elle est maintenue à l’empennage par deux pièces en aluminium. Le modèle est fabriqué suivant le modèle original, mais sans le révêtement.

Découpe Façonnage - Ponçage
Pièce terminée
 

 

 Supports de gouverne de direction

Fixés sur la poutre verticale principale, les trois supports horizontaux sont équipés de roulements à billes permettant une manœuvre très fluide de la gouverne. Concernant la construction de la pièce supérieure, la base de départ est un élément d’une pièce d’origine, qui est complété .Le support du milieu est ensuite fabriqué en deux parties .C’est une pièce en acier qui supporte le roulement et une pièce en aluminium qui la relie à la poutre verticale.

Support supérieur
Vérification alignement
Découpe
 
Pièces finies
Ajustage et finitions
Pièce en position
 

Le support inférieur est d’origine, seul le roulement est neuf.. La pièce de jonction, ainsi que le renfort vertical et les renforts latéraux sont en aluminium.

 

Support inférieur
Renforts verticaux
Renforts latéraux

 

 Renfort protection roulette

Le renfort de protection de la roulette de queue qui est en alliage d’aluminium, a deux fonctions ; premièrement de par son évidement permettre le passage de la roulette et la protéger, et deuxièmement coiffer l’extrémité du tronçon arrière.

 
Découpe Façonnage - Ponçage
Pièce terminée

 

 
Façonnage Pose
Ensemble terminé

 

 Gouverne de direction

Je commence par fabriquer la poutre verticale en aluminium etles trois supports mâle en acier. Ensuite, je réalise les 7 nervures horizontales toujours en aluminium, et assemble le tout.

Les pièces supérieures et inférieures qui sont en aluminium embouti sur l’original seront fabriquées en contreplaqué. Pour cela, je colle plusieirs épaisseurs et sculpte les deux pièces en respectant le plus possible la forme des originaux. Je fixe les deux pièces sur la poutre verticale et les relie par une pièce inférieur en acier comprenant le support du feu de position et le tabs réglable de couleur rouge. Puis deux pièces en aluminium viennent relier la partie supérieure.

J’ajoute le feu de position et le tube de protection de son câble électrique. La gouverne de direction est montée sur l’empennage en positionnant l’entretoise qui permet de fixer les commandes rigides.


   
Charnières Poutre verticale
Mise en forme

 

Montage Réglage
Fabrication pièce inférieure

 

 
Façonnage pièce supérieure
Pose entretoise
Gouverne en position

 

 

 Photos prisent pendant l’exposition de mai 2015

Grace à cette exposition, la maquette didactique du FW190 a progressée, 

 

 

Projet, conception et réalisation D-SIMON

 Auteur : D. SIMON Aviatroglo

 

 

 

 

A lire Aussi:

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0