Retour à l'accueil
Accueil du site > L’association > Nos travaux > Rehabilitation des blockaus de surveillance

Rehabilitation des blockaus de surveillance

 

 

Situé au sud du dispositif, ce blockaus interdit l'accès au site en venant de Cravant Situé au nord du dispositif, ce blockaus interdit l'accès au site en venant de Vincelottes

     

 Dans le cadre sa participation aux opérations de réhabilitation et de valorisation de l’ancienne usine aéronautique souterraine de Palotte, l’association Aviatroglo a pris en charge la restauration des deux blockaus situés sur la route d’accès au site.

Ces ouvrages, une fois restaurés, seront utilisés au cours d’opérations ponctuelles type "journées du patrimoine" ou "portes ouvertes" en complément d’autres prestations. Le blockaus sud a déjà fait l’objet d’une animation à l’occasion des Journées du patrimoine 2006.

 

 Intervention sur le blockaus accès sud

 


Aujourd'hui la végétation a envahi l'ouvrage
 état avant nettoyage
 

 

C’est le samedi 2 juilet 2005 que l’association est intervenue pour la première fois sur le blockaus le plus au sud (1ère phase de réhabilitation).

 

 Nettoyage intérieur et abords

Sous un ciel couvert mais avec une température relativement élevée, l’équipe avait troqué des ordinateurs, bouquins, maquettes et autres objets de collection contre divers outils pour se livrer à un exercice bien particulier de nettoyage.

L'équipe Aviatroglo mobilisée pour l'intervention de réhabilitation du blockaus sud 

Après quelques minutes a rêvasser sur l’activité aéronautique de Palotte, l’arrivée du président avec "armes et bagages" troublait immédiatement le calme du site. Une tronçonneuse se met à brailler, puis rapidement serpes, gojards et autres croissants se mirent à virevoltent tandis que pelles, pioches et balais dansent autour du blockaus. Les promeneurs à pied ou à vélo se trouvent particulièrement surpris, mais aussi enchantés de voir ces lieux reprendre vie.

Dominique au défrichage Paul à la tronçonneuse Bruno au nettoyage intérieur 

Malgré une défense acharnée face à l’attaque de nombreuses escadrilles d’insectes, l’équipe travaille d’arrache pieds et il faut bien se rendre à l’évidence....la remorque du président, malgré ses ridelles est bien trop petite pour évacuer, en un seul voyage, les épines, branches et autres déchets ramassés.

Enfin, après toute cette agitation le calme bucolique retombe sur les lieux.

 Fermeture des accès et enlèvement des tags

Quelques semaines plus tard, l’équipe est de nouveau sur le site. Cette fois les moyens lourds sont là.... Nous avons même le groupe électrogène des services communaux.

L’opération, intitulée "Panzer Tur" (porte blindée), consiste à fermer l’entrée à l’aide d’une porte en fer. De fabrication "maison" celle-ci est particulièrement lourde et il faut la fixer correctement ! Malgré quelque problèmes techniques, dus notamment au poids de celle-ci et à l’amateurisme des "maçons" occasionnels, l’objectif fut tout de même atteint.

 

 
Fermeture de la fenêtre à l'aide d'un grillage A la pose, Dominique notre spécialiste FW190,  en profite pour montrer ses dernières acquisitions Les arbres cachent les vues sur l'aérodrome dans la plaine
     

 

 

Il faut maintenant enlever les tags. A la brosse métallique, à la bombe anti-graffitis, au tampon à récurer....tous les moyens sont bons. Deux après-midi seront tout de même nécessaires pour venir à bout de ces inscriptions !

 

Une ou deux interventions sont encore nécessaires pour sécuriser les abords, fixer les étagères et les supports de matériels......Un dernier coup de balai, et tout est fin prêt pour accueillir des visiteurs.

  Fiers du devoir accompli  

 

 Animation à l’occasion des journées du patrimoine

Fin prêt pour accueillir le public

 A l’aube, les équipes sont sur le pied de guerre. Elles doivent aménager en un temps record, le blockaus, préparer le point de vue, et placer les panneaux didactiques de présentation de l’histoire du site à l’entrée de l’usine souterraine. Petit à petit, le blockaus reprend vie avec la mise en place des éléments d’époque et de plusieurs mannequins. L’objectif est de reconstituer un poste de surveillance et une salle de veille "grandeur nature" pour replonger le visiteur dans cette atmosphère si particulière. Au cours du week-end, plus de 1000 personnes vont tester le cadre de vie des sentinelles.

A l’occasion de ces journés, Aviatroglo aura réussit à faire cohabiter pacifiquement, en ces lieux chargés d’histoire, soldats français de l’armée de l’air, soldats allemands, GI’s et maquisards pour le plus grands plaisir des amateurs et passionnés.

Poste de garde Allemand Opérateur radio Poste de surveillance Français Liaison maquis avec troupes américaines 
 Reconstitutions de scènes dans les blockaus, avec des mannequins en uniformes d’époque

 

A lire Aussi:

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0